Home

S'unir pour dynamiser le commerce électronique

Le directeur général de l'UPU, Bishar Hussein demande aux autorités douanières de collaborer étroitement avec les postes, qui doivent distribuer un nombre croissant de colis dû à l'essor du commerce en ligne. «Nos organisations poursuivent les mêmes objectifs», a déclaré Bishar Hussein lors du conseil annuel de l'Organisation mondiale des douanes (OMD), qui s’est tenu récemment à Bruxelles (Belgique). «Nous facilitons le commerce tout en assurant la sécurité de nos réseaux au profit des citoyens du monde entier», a-t-il ajouté. Le commerce électronique est en pleine expansion, et le marché des achats en ligne devrait dépasser les mille milliards de dollars cette année, selon certaines estimations. Cela se traduit par une charge de travail accrue pour le réseau postal, chargé de distribuer les achats effectués en ligne . Afin de garantir, autant que possible, une distribution sans contretemps, les postes collaborent avec les autorités douanières pour accélérer le traitement des flux de marchandises et assurer leur sécurité. Si le volume des échanges de colis augmente, il en va de même pour le nombre de clients préoccupés par contenu des paquets qui franchissent les frontières. «Etant donné que la douane constitue un maillon essentiel de la chaîne logistique postale mondiale, l'interface postes-douanes doit être aussi efficace et rationnelle que possible afin de garantir un service postal de haute qualité», a indiqué Bishar Hussein. A cet effet, l’UPU et l’OMD ont uni leurs forces pour définir plusieurs solutions techniques afin de renforcer leur collaboration. Un système de messagerie électronique est en cours d’élaboration pour remplacer les communications papier entre les opérateurs postaux et les douanes. L'objectif est pour les postes de pouvoir transmettre des données sur les paquets aux douanes avant que ces paquets ne parviennent aux services douaniers. En 2012, la Convention de l'UPU, pierre angulaire de la législation de l'Union, a été modifiée en vue de poursuivre des travaux dans ce domaine. Le Centre de technologies postales, bras technique de l’UPU, finalise le système de déclaration en douane. Lorsqu’il sera opérationnel, il permettra aux expéditeurs de colis de fournir directement des informations au moyen d’un outil en ligne. Ces données seront ensuite communiquées aux douanes. L’OMD comprend 179 administrations douanières issues des pays du monde entier.
 
French (Fr)