Home

L’Afrique de l’Est se concerte pour éliminer le paludisme d'ici 2015

Les responsables des programmes nationaux anti-paludisme de 13 pays de l'Afrique de l'Est et les chercheurs sont réunis à Bujumbura pour se faire une feuille de route en vue d’atteindre entre autres 0 décès liés au paludisme en 2015. Au cours de ces assises, ils échangeront les idées sur l'alignement des résultats de la recherche avec les besoins des programmes nationaux de lutte contre le paludisme dans la génération de l'évidence en Afrique de l'Est. Ils lanceront également une plate-forme de coopération régionale parmi les programmes nationaux de lutte contre le paludisme, évalueront la performance dans la mise en œuvre du plan de travail 2012-2013, identifieront les goulots d’étranglement et proposeront les solutions en vue d'accélérer la mise en œuvre des activités de leurs pays dans le cadre du plan mondial de lutte contre le paludisme . « Chaque responsable du programme de lutte contre le paludisme ici présent doit répondre aux questions suivantes : quel est le niveau des atteintes des cibles des OMD relatifs au paludisme ? Quelles stratégies et interventions à mettre en œuvre pour accélérer l'évolution vers l'atteinte des OMD pendant les 1.000 jours qui nous séparent de l'échéance butoir ? Quels sont les goulots d'étranglement à lever ? Sera-t-il possible d'atteindre 0 décès liés au paludisme en 2015 ? Autant de questions et de réflexions qui guideront vos discussions au cours des 3 jours de l'atelier », s'est ainsi adressée aux participants la ministre burundaise de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida, Sabine Ntakarutimana. La ministre Ntakarutimana a reconnu que le schéma vers le contrôle pour l'élimination du paludisme est parsemé de beaucoup de défis alors que très peu de ces pays sont très avancés vers les niveaux de pré-élimination. Elle a plaidé pour la mobilisation des efforts et ressources additionnels pour maintenir les acquis au moment où les progrès et efforts restent très fragiles en matière de lutte contre le paludisme. Au Burundi, des succès dans la lutte contre le paludisme ont été enregistrés grâce à un engagement politique au plus haut niveau, le traitement du paludisme simple est gratuit pour la population depuis 2009, trois campagnes de distribution de moustiquaires imprégnées d'insecticides pour la couverture universelle ont été organisées de 2009 à 2011 et l'on prépare une nouvelle campagne de renouvellement en 2014. Selon le rapport de 2012, dans les ménages ayant une moustiquaire, 78% des enfants de moins de 5 ans et 88% des femmes enceintes l'utilisent pour se protéger contre le paludisme. « Toutes ces interventions ont conduit à un impact significatif démontré à travers une réduction drastique des cas de plus de 22% liés au paludisme à plus de 10% entre 2010 et 2012 », a expliqué la ministre Ntakarutimana, avant d'ajouter que le ministère s'apprête aussi à rendre gratuit le diagnostic biologique par sa mise à l'échelle préconisée dans les nouvelles directives du traitement du paludisme en cours de dissémination. Les 13 pays présents sont le Burundi, les Comores, Djibouti, l' Ethiopie, l'Erythrée, le Kenya, le Rwanda, la Somalie, le Soudan du Sud, le Soudan, la Tanzanie, l'Ouganda et le Yémen.
 
French (Fr)