Home

Burundi: l'équilibre en matière d'électricité ne pourra s'établir qu'à l'horizon 2017

Le ministère burundais de l' Energie et des Mines vient d’annoncer que le déficit en énergie électrique au Burundi continuera d'augmenter au cours des prochaines années et que l'équilibre ne pourra s'établir qu'à l' horizon 2017. "Le déficit atteint aujourd'hui 25 MW et l'équilibre ne pourra être établi qu'à l'horizon 2017, avec la mise en service de nouveaux aménagements hydroélectriques de Mpanda (10,4 MW), Kabu 16 (20 MW), Kagu 006 (7,8 MW), Mule 034 (17 MW), Jiji 003 (32 MW) et RUZB 007 (17 MW)", a indiqué le ministre de l'Energie et des Mines, Côme Manirakiza, au cours d'une réunion avec les hauts cadres de son ministère . En attendant la mise en service de ces aménagements hydroélectriques, il a fait savoir qu'on est en train de mettre en place des centrales thermiques pouvant produire d'ici peu de l' énergie thermique et solaire respectivement de 15 MW et 20 MW afin d'atténuer le délestage en cours. Le Burundi vit un système de délestage en matière de distribution d'énergie depuis bientôt une année et le secteur de l' énergie se trouve parmi les secteurs prioritaires porteurs de croissance que le gouvernement a proposés à ses partenaires techniques et financiers lors de la Conférence de Genève sur le Burundi du 29 au 30 octobre 2012.
 
French (Fr)